Poteries de grès (Coneedee de M. Befeed L’ART RUSTIQUE (DEUXIÈME ARTICLE) QIAND il construit son mobilier, le beau lit breton exposé par M. Courcoux. paysan ne dispose que d’instruments On pouvait voir que le meuble normand primitifs, et il est obligé de tenir un large compte de la résistance des matériaux qu’il emploie. Or, suivant la nature du sol, ces matériaux changent. Le bois des mêmes arbres n’est plus le même, il devient ou plus tendre ou plus dur à travailler et pour cette rai-son les formes que le paysan cherche à réaliser changent de caractère suivant la contrée. La Société du Vieux-Hon-fleur avait réu-ni tout un ensemble de photographies du mobilier normand qu’on pouvait comparer au Voir L’Art Décoratif, Oc-tobre 1904. -410emereete Terrine, — Boite en écorce ,k M.